Visiter le contenu principal directement Nous envoyer un émail directement

LES ACTUALITÉS ÉCOCONCEPTION ET LOW TECH - FÉVRIER 2020

Pikselkraft

C'est notre deuxième sélection d'articles autour de l'écoconception et des low tech numériques. En février, le terme de low tech a été beaucoup plus présent dans l'actualité avec les problèmes des élections démocrates américaines et l'avantage d'un système low tech pour éviter le piratage. Nous n'avons pas inclus ce sujet dans la liste du mois de février, mais c'est un signe positif de voir une couverture médiatique qui reconnaît la résilience d'un système ancien.

Les immanquables sur le développement web low-tech et l'écoconception

On commence avec un classique : le site GreenIt avec un article sur les indicateurs environnementaux pour les logiciels. L'indicateur de durabilité logicielle (SLI) est une piste intéressante pour quantifier les impacts des services numériques.

Vous êtes fatigué de réduire la résolution des vidéos au minimum, cette extension pour naviguer sur un web plus low tech peut vous aider (Firefox ou Chrome).


Inspiration pour l'écoconception web

#LO-TEK
For innovative and sustainable design solutions, look to indigenous history, l'inspiration des savoirs ancestraux pour l'architecture et le design. Le terme Lo-Tek est intéressant, car il reconnaît la valeur des savoirs indigènes. Le web bien que récent a aussi une histoire de techniques résilientes que nous pourrions découvrir à nouveau.

#ENERGIE
Electricitymap : une carte intereactive pour analyser la production et la consommation d'électricité par pays.

#INNOVATION
Quand l’innovation se fait frugale. Le terme d'innovation frugale pourrait très bien servir à désigner les innovations low-tech.

#DESIGN
La liste des formations et des agences en design éthique, une très bonne explication pour comprendre les enjeux de l'éthique pour les designers et les développeurs.


Les actualités complémentaires autour des low tech et l'écoconception

#INSOLITE
Leclerc reverts to low-tech pen and notebook. La formule 1 est loin d'être low tech, mais qu'un pilote décide de revenir à une prise de note sur papier dans un domaine ultra high-tech, cela peut faire sourire.


Notre actualité