Visiter le contenu principal directement Nous envoyer un e-mail directement

Écoconception, décentralisation et low-tech : bilan de 2021 et perspectives pour 2022

Nos résultats en 2021

En 2021, nous avons pu confirmer la viabilité de notre processus. Nous avons (éco)conçu des sites pour des clients de différents secteurs tout en respectant nos limites d'écoconception (poids, nombre de requêtes, éthique). L'utilisation d'illustrations, notre gestion simplifiée, le recourt  à des alternatives éthiques et l'utilisation d'un CMS flat-file (Kirby) permettent de respecter nos engagements tout en étant accessible à nos clients.

Nous avons pu réaliser 8 sites internet en 2021, ce qui nous a permis de tester nos hypothèses dans des situations différentes. Vous pouvez retrouver tous nos projets sur notre page dédiée. Nous avons réalisé une courte infographie pour résumer nos résultats.

Une infographie qui représente nos résultats en 2021 : 8 sites internet écoconçus avec un poids moyen de 150 Ko par page.
Nos réalisations en 2021

Dans notre gestion, la suppression de tous les outils des GAFAM a très bien fonctionné. Nous constatons même un gain de temps et une sérénité sur le long terme (problèmes de mise à jour, problèmes de changement de business-modèle). Ce changement s'accompagne d'une facilité à faire durer nos appareils (passage sur Linux, utilisation d'ordinateurs moins puissants, recyclage d'appareils, etc.).

La documentation et le partage sont en revanche à améliorer. Nous avons passé plus de temps sur nos recherches et nos tests, ce qui a limité le temps pour les publications. C'est un point que nous devons améliorer en 2022.

Tout n'a malheureusement pas fonctionné comme prévu, deux de nos objectifs sont reportés pour 2022

  • Développer une formation autour de l'écoconception (en cours)
  • Créer une initiative locale pour développer la notion de sobriété numérique en Pologne

Nos objectifs pour 2022

Nous allons évidemment continuer nos projets d'écoconception et d'illustration tout en continuant nos recherches pour réduire l'impact des sites. Cette année l'étude se portera sur la réduction du poids des images, le blocage des spams et la réduction de l'empreinte de notre processus de développement. Après la dégafamisation et l'usage d'outils libres, nous voulons travailler avec des solutions hors-ligne et moins énergivores (GIT léger local, logiciels plus légers, processus sans dépendances comme NPM, Gemini).

Nous continuerons à déployer des améliorations sur les sites internet déjà en ligne et proposer des alternatives éthiques à notre réseau pour faire durer nos projets dans le temps.

L'ergonomie et particulièrement la navigation seront aussi un de nos axes de recherche. Des sujets comme les digital gardens et le permacomputing vont grandement nous inspirer pour repenser les usages et le design d'un site internet. Ce qui pourra nous amener à étudier d'autres techniques pour concevoir des sites (générateur statique, style graphique, etc.).

Nous allons continuer nos deux objectifs reportés : formation et initiative locale. Développer la pédagogie reste primordiale pour partager les valeurs de la sobriété numérique. Il est important de diffuser cette notion pour lutter contre les tendances du techno-centrisme et le greenwhasing. Nous avons déjà des opportunités pour proposer un cursus de formation. Travailler sur des projets locaux en Pologne sera notre priorité. D'où l'objectif de partager et traduire plus de contenus aussi.

Plus qu'à faire :-)